Recette de pâte à galettes bretonne

La plus simple des recettes de pâte à galettes bretonne à base de farine de blé noir et d’eau, rien de plus.

Cette recette de galettes bretonne est très simple et très économique, pas de lait ni d’œufs sauf pour la garniture bien sûr.

Dans les commentaires vous constaterez qu’il y a les bretons partisans des œufs dans la pâte à galette et les autres tout aussi bretons par ailleurs.

recette de galettes bretonnes : les Ingrédients :

  • 500g de farine de blé noir
  • 1 litre d’eau
  • 1 cuillère à soupe de gros sel

Préparation de la pâte à galettes

Mélanger le tout et battre les ingrédients dans un saladier, et laisser reposer une journée.

Du saindoux pour graisser la poêle et vous êtes en Bretagne.

A défaut, beurre ou huile feront l’affaire.

Verser une louche de pâte sur la poêle très chaude (ça doit faire pshittt quand vous versez la pâte). Vous pouvez ensuite retourner la galette.

Moi je ne retourne pas, je garnis la galette sur la face non cuite.

Une fois la garniture déposée replier la galette selon vos désirs. Et déposé une noisette de beurre salée dessus.

Recette qui a le mérite d’être simple et bonne. Presque aussi simple qu’un kit pâte à crêpes de chez Knorr.

Pour garnir vos galettes voyez les exemples de garnitures.

39 réflexions au sujet de « Recette de pâte à galettes bretonne »

  1. Je ne pensais pas que cette recette pouvait être aussi simple. Quand je penses que l’on trouve des galettes bretonnes à 4 € les 10 galettes dans les supermarchés… Les faire soi-même c’est quand même autrement plus économique. Pour 5 minutes de préparation en plus….

  2. il faut des œufs la pâte a galette c très important!!
    nl’oeufs sert a lier la pâte! je suis breton et la recette de la galette est dans ma famille depuis plusieurs génération. g 23 ans et je fait de la galette depuis plus de 5 ans. voilas je vous dit a bientôt et pour tout autre renseignements contacter moi par mail gus61100@live.fr

  3. En effet Gus61 tu as entierement raison,il faut des œufs la pâte a galettes.l’oeuf sert a lier la pâte… je suis de nantes, la recette galettes que tu peux voir sur ce site, alors que je n’étais qu’un jeune mitron de 20 ans m’a été donnée par une vieille dame de 72 ans qui elle même la tenait de sa mère…,Egalement je voudrais répondre a Pitchoune… il est certain qu’acheter des galettes ou crêpes fabriquées en usine…avec ajout de conservateur… dans les supermarchés… rien a voir avec celles que l’ont fait a la maison ou ici a l’association. le prix de revient d’une galette avec une bonne farine de blé noir(nous achetons la notre 3,60 le Kg )ne pas confondre avec la farine de sarrasin…, cuisson comprise environ 0,16 € pièce, pour une crêpe fabriquée avec des ingrédients de qualités 0,23 €, nous a l’association nous proposons aux enfants 0,50 l’unité ou 1€ les 3 nature, pour les crêpes garnies exemple au nutella 1,20€ et servie sur assiète…Quant à nos crêpes ou galettes a emportées pliées en quatre sur assiète, emballées hermétiquement, étiquettées avec date de fabrication et limite de consommation (72h) si placée au réfrigérateur vendues par 6 = 3 € et très souvent 1 gratuite en +. a savoir que notre objectif est de récupérer des fonds pour venir en aide aux familles en difficultés… 33% de notre recette sont ainsi réservés pour cette action de solidarité … diamètre 35 cm avec notre nouvelle crêpière en fonte depuis 1 an

  4. Il n’y a pas de règle stricte! Je suis aussi bretonne des Côtes d’Armor et je fais mes galettes sans œufs! Il faut bien mélanger. Et voilà! Je peux aussi certifier que ma grand-mère ,comme sa propre mère etc faisaient toutes les galettes sans œufs!

  5. Voilà donc une guerre entre les partisans de la pâte à galette sans œufs et la pâte à galette avec œufs…
    nMoi j’utilise cette recette tout le temps, et personne ne s’en plaint. Par contre il faut faire reposer la pâte.

  6. Crepman : « une bonne farine de blé noir(nous achetons la notre 3,60 le Kg )ne pas confondre avec la farine de sarrasin… » c’est une blague ??? Le blé noir ça n’existe pas !!! c’est une appélation courante du sarrazin qui n’est en aucun cas un blé ! Et pour moi non plus les crèpes de sarrazin ne contiennent pas d’oeuf, mais les recettes sont probablement différentes d’un bourg à l’autre.

  7. Une vraie recette de galette bretonne c’est sans oeuf c’est pas comme des crêpes ou la il y en a.
    nJe veux dire c’est pas une erreur si vous voyez une recette sans (si si c’est possible).
    nbonne galette

  8. je ne trouve que de la farine Treblec et je ne suis jamais contente du résultat. ou sont les galettes de ma mère ? je vais persister. merci.

    micheline

  9. il est vrai que dans la pâte à galettes de base on ne met pas d’oeufs!! ma recette je la tiens de mon père qui se donne de génération en génération mais pour la confection des galettes, et, quand je lis toutes les recettes données, je pense que l’on peut parler de dégénération de la galette!!Je terminerai en analysant que certaines pâtes possèdent un tel nombre d’ingrédients dans leur fabrication,qu’il n’est plus utile de la garnir!!!

  10. Pour réconcilier tout le monde :
    nJe suis morbihano/finisterien…
    nA la base, de ce que j’entendais des anciens de la famille, la galette était le plat du « pauvre ». Donc il est vrai que la recette de base était la plus simple: farine de blé noir, eau et gros sel. Ce qui donnait toute la complication du dosage, du repos de la pate, et du tour de main tant pour le fouettement que pour sa cuisson sur bilig au St doux (graisse de porc)…
    nComme les temps ont évolué, les moyens ont augmenté et la patience a diminué… on a incorporé l’oeuf à la pate, cela simplifie l’alchimie, et diminue les risques de loupé…
    nLa crepe de blé noir finisterienne est plus fine qu’en Loire Atlantique ou ile et Vilaine.
    nIl faut respecter les variantes de la recette et son évolution selon les régions, mais ne pas oublier l’origine de la galette qui au départ était plus modeste sur les ingrédients de la pate (et de la garniture), mais plus difficile dans sa confection… Bonne journée à tous et bonnes crêpes/galettes… Kenavo !

  11. @Yann56 : »(…)cuisson sur bilig au St doux ».
    nPrions St doux pour obtenir de délicieuses galettes sans œufs…mais au sein doux … Oups ! au SAINDOUX.Merci pour les recettes de ce blog !

  12. Bonjour,

    nnn

    je souhaiterais avoir un conseil concernant la cuisson des galettes bretonnes. J’ai déjà fait des crêpes et des galettes, mais les galettes sont un échec. Elles sont souvent trop épaisses ou pas cuites d’un coté. Je n’arrive pas à savoir quand retourner la galette car elle se fissure si je la laisse pas trop cuire et sinon elle se casse car elle n’est pas assez cuite…

    nnn

    Pourriez vous me dire comment faire pour les réussir?

    nnn

    Merci 🙂

  13. @Misslulu :

    Je ne retourne pas les galettes. Je les fait cuire d’un seul coté.

    Si les galettes bretonnes sont cassantes, c’est peut-être que la poêle n’est pas assez chaude. La pâte doit frémir lorsque tu la verses sur la poêle.

  14. Bonjour,
    nJe suis né au début du baby boom et j’ai eu l’occasion d’aller en Bretagne en 1952 avec mes parents. Je garde un souvenir merveilleux et inoubliable de cette belle région.J’ai adoré les villes, les ports,la côte,la marée,l’odeur iodée de l’océan, la recherche des crabes à marée basse,le cidre acheté chez les paysans,et bien sûr les galettes bretonnes. Notamment, une mangée à Quimper, complète,fine,croustillante avec une saveur de beurre incomparable.Je l’ai dit plus haut INOUBLIABLE!!!
    nJ’ai acheté un billig électrique (14 kgs…)il y a 2 ans et n’a jamais servi…mais je suis décidé aujourd’hui à l’étrenner et avec votre recette. J’essaierai la prochaine avec un œuf.
    nMerci pour cette recette.

  15. je viens de découvrir se forum. je fais moi même la galette depuis des années biensurs sans oeuf sur une bilik il n’y as pas besoin de laisser reposer la pate il faut juste la faire buller tout simplement.

  16. Hé bien beaucoup d’avis mais chez nous la pâte est faite avec 1 œuf, étalage plus facile sur le bilig avec un rozell plat. La dificulté est de ne pas faire le melange en une fois mais mettre la farine, l’oeuf le sel et la biere ou le cidre et la MOITIE de l’eau, puis d’abord mélanger au fouet et petrir ensuite le melange A LA MAIN en faisant monter la pate jusqu’a ce qu’elle s’étire en « ruban ». Alors à ce moment ajouter le reste de l’eau et melanger à la main jusqu’a l’obtention d’un melange homogène et laisser reposer au frais 1 à 2 heures.
    nCela fait de bonne galettes fines et croustillantes.
    nAmicalement
    nJean-Paul

  17. J’ai parcouru vos échanges avec une délectation immense. J’ai senti les moments où les guerres ont failli poindre, les instants de hargne réfrénés. J’ai vu passer de clairs éléments de passion intense.

    nnn

    Oeuf ou pas, lier ou risquer la casse, les enjeux semblent de taille. On comprend vite le besoin d’invoquer parfois des lignées, des arbres généalogiques, des recettes de familles dont les souches sont sûres et rivés aux falaises bretonnes les plus salées.

    nnn

    Et je pense que ce qui a sauvé le bon train de vos discussions est l’amour de la galette. Vraiment, merci à ce fabuleux plat qui prouve que la politesse et les civilités primordiales sont possibles quand on est tous placés sous une valeur commune, fusse un simple disque de sarrasin garni d’oeuf jambon fromage.

    nnn

    Bravo la galette !

  18. @trollator : Sous-entends-tu que la galette c’est sérieux ?
    nPenses-tu que l’on puisse accepter qu’il existe plusieurs écoles et qu’il faut simplement accepter que l’autre puisse penser autrement ?

    nnn

    Paix et amour dans vos chaumières en cette fin d’année qui est aussi une période de fêtes.

  19. @psycho_o

    nnn

    je suis évidemment pour la paix et la tolérance mais j’aime la galette quand elle est dite « crampouse », et je sais qu’il ne faut pas trop laisser les esprits tordre dans tous les sens nos recettes de terroir au risque de retrouver un jour au McDo un Mc Galette lardon beurre salé.

    nnn

    Car ce jour là il sera trop tard.

    nnn

    J’ai aussi bcp de mal à faire confiance aux Appellations d’Origine Controlée qui sont souvent les exclaves du grand capital, lui même ennemi numéro 1 des cultures locales.

    nnn

    Par conséquent ce type de forums si bien modérés semble la clef de voute de nos nouvelles sociétés, solides et fondées sur des valeurs ancestrales, avec des gens qui sont conscients.

  20. @Trollator,

    nnn

    Tout d’abord, je te prie de ne pas écorcher mon pseudonyme. Celui-ci s’écrit psycKo_O et non pas psycHo_O

    nnn

    Par ailleurs, je suis tout à fait d’accord avec toi en mettant quand même un petit bémol.
    nJe remplacerais bien le terme que tu utilises « les gens » par le terme qui, à mon sens, conviendrait bien mieux dans ce type de forum ; à savoir « les cuisiniers ».

    nnn

    PS : la petite galette chèvre/chorizo est complètement géniale.

  21. (perso j’ai tendance à craquer pour ma spéciale, la trollinounette (JOG + champi mais je ne suis qu’un simple esthète, je n’ai jamais voyagé au Portugal en bateau)

    nnn

    Va pour « les cuisiniers » !

    nnn

    mais je remarque que tu ne te prononces pas sur la question des oeufs. Prudence ou frilosité ?

  22. Je ne suis pas raciste des œufs.
    nJ’aime mieux avec je crois, mais je me refuse d’aller contre « certains » donc je vais dire que je préfère aussi sans les œufs.
    nDonc je préfère avec ou sans les œufs, c’est selon.

  23. Aujourd’hui, les galettes servies dans les crêperies ou faites chez soit, sont garnies de produits tels emmenthal et jambon qui étaient soit exotiques soit onéreux au temps de nos grand-parents. Ma grand-mère (qui forcément faisaient les meilleures galettes) n’étant plus sur terre pour éluder ce mystère, j’aimerais savoir ce que les gens autrefois, c’est-à-dire essentiellement les paysans ou les gens vivant modestement, mettaient dans leurs galettes. Si vous avec quelques indices, n’hésitez pas à partager vos connaissances. Merci d’avance.

  24. les vraies galettes bretonnes sont sans oeufs, sans laits , sans farine de ble uniquement du ble noir (qui n’est pas une cereale) de l’eau et du sel.
    nEvidemment on peut faire les recettes que l’on veut mais ce n’est pas traditionnel et cela n’a rien a voir.
    nEn tout cas c’est comme cela dans les creperies digne de ce nom dans le finistere.

  25. Superbe lecture! Pour ma part la recette sans oeuf et uniquement au sarrazin m’intéresse beaucoup plus….je reçois des groupes d’enfants de partout avec leurs lots d’allergiques aux oeufs au lait et au gluten ….la galette eau/sel/sarrazin c’est magique !!!

  26. selon mon père, qui est malheureusement maintenant décédé, dans sa jeunesse c’est-à-dire dans les années 1920-1930, la galette se mangeait, dans sa pauvre campagne, avec beaucoup de beurre et des haricots blancs. elle remplaçait le pain. et c’était très bon!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *